Grèbe huppé au lac © Pro Natura

Réserves naturelles de la Grande Cariçaie

A la découverte de la Grande Cariçaie, grâce à nos sentiers et nos observatoires.

La Grande Cariçaie est un vaste ensemble de réserves naturelles situées sur la rive sud-est du lac de Neuchâtel, né de la première correction des eaux du Jura à la fin du XIXe siècle. Constituée de marais, de forêts inondées et de rivages peu profonds, la Grande Cariçaie héberge un quart des espèces de flore et de faune suisses, dont de nombreuses espèces rares et menacées. Elle représente le plus grand ensemble marécageux lacustre de Suisse. Elle s’étend sur 40 km de rives au sud-est du lac de Neuchâtel et comprend huit réserves naturelles, pour une superficie totale d’environ 3000 hectares. De par sa remarquable biodiversité et ses grandes dimensions, la Grande Cariçaie jouit d’une reconnaissance au-delà des frontières suisses. Le site est ainsi reconnu «Réserve biogénétique du Conseil de l’Europe», «Site Émeraude» et «Site Ramsar», du nom de la Convention protégeant les zones humides particulièrement précieuses dans le monde.

On appelle cet ensemble de réserves «la Grande Cariçaie» car elles abritent une herbe particulière: le Carex elata. Un milieu naturel abritant des Carex particuliers est appelé une «cariçaie».

S’y balader

Chemin au bois à la réserve naturelle © Pro Natura © Pro Natura
Sur le domaine de Champ-Pittet, vous trouverez trois sentiers: le sentier marais, le sentier forêt et le sentier jardins.

Le sentier forêt

Le sentier forêt vous emmène jusqu’à une mare forestière, au bout du domaine de Champ-Pittet. Grenouilles et canards y nagent entre les lentilles d’eau formant un étonnant tapis vert flottant. Ce lieu calme et frais invite à la méditation et au repos. Une montée vous conduit jusqu’en haut de la forêt de pente, en longeant un ruisseau, jusqu’à atteindre la lisière qui borde notre verger. Le sentier forêt est déconseillé aux personnes à mobilité réduite et la montée jusqu’à la lisière est difficilement praticable avec une poussette.

Lors de votre balade, suivez les flèches roses «Sentier forêt».

Le sentier jardins

Le sentier jardins vous emmène visiter nos trois jardins. 

Lors de votre balade, suivez les flèches jaunes «Sentier jardins».

Plus d'information sur nos jardins.

Le sentier marais

Deux kilomètres de sentier, dont une bonne partie sur des passerelles en bois, vous conduisent au-dessus des étangs et des prairies marécageuses du site de Champ-Pittet. Vous aurez peut-être la chance d’y observer des oiseaux typiques de ce milieu, comme le grèbe huppé qui parade en une dance acrobatique au printemps, de nombreuses espèces de canards ou des échassiers discrets. Du printemps à l’automne, les grenouilles vous réjouiront de leurs chants, bien camouflées dans les algues ou prenant le soleil sur des bois flottants, visibles depuis les pontons. Le sentier marais est en grande partie accessible avec des chaises roulantes et constitue le meilleur moyen d’accéder en toute sécurité à nos observatoires (voir ci-dessous).

Lors de votre balade, suivez les flèches bleues «Sentier marais».

Points d’observation dans le marais

Points d’observation © Pro Natura © Pro Natura
Notre sentier marais vous propose l’accès à un observatoire au ras de l’eau et à une tour d’observation de trois étages.

L’observatoire au ras de l’eau 

C’est l’endroit idéal pour observer les oiseaux d’eau. Cet observatoire est accessible grâce à un code. Le code est compris dans le prix d’entrée au Centre et peut être obtenu à la réception, durant les jours d’ouverture. En devenant membre Pro Natura, vous pouvez le recevoir par e-mail. Le code change tous les mois. Cet observatoire est adapté aux fauteuils roulants.

La tour d’observation

La nouvelle tour d’observation, inaugurée en mars 2018, offre aux visiteurs trois étages pour profiter du panorama de la Grande Cariçaie et bénéficier d'un nouveau point d'observation au ras de l'eau, cher aux photographes. Ce bijou architectural est construit en bois 100% d'origine suisse.

Sentier de l’Escarbille

L'herbe du marais © Bastien Chapuis © Bastien Chapuis

Le sentier de l’Escarbille fait partie du chemin pédestre régional des Trois-Lacs, qui relie Yverdon-les-Bains à Morat, en traversant une bonne partie des réserves naturelles de la Grande Cariçaie. Balisé depuis la gare d’Yverdon, le chemin passe devant le Centre Pro Natura de Champ-Pittet, puis s’enfonce dans les forêts luxuriantes de la Grande Cariçaie, en direction d’Yvonand. Il passe à proximité d’éléments naturels très intéressants, tels une magnifique aulnaie noire inondée, plusieurs cascades creusant la falaise de molasse, des clairières marécageuses riches en orchidées sauvages, ou encore un gros complexe de terriers de blaireaux et de renards. Le sentier ne présente pas de difficulté particulière pour le randonneur, à l’exception d’une petite montée d’une cinquantaine de mètres dans le secteur du refuge de l’Escarbille.

Galerie

Cela pourrait aussi vous intéresser