Réserve naturelle de la Grande Cariçaie © Pro Natura

Histoire

Une magnifique demeure du 18e siècle et quarante hectares de forêts, marais et jardins, forment le domaine de Champ-Pittet.

Qui était le général Haldimand?

Photo historique du centre © Pro Natura © Pro Natura
Le château de Champ-Pittet a été construit à la fin du XXIIIe siècle par le général François-Louis-Frédéric Haldimand.

Issu d’une famille bourgeoise d’Yverdon, François-Louis-Frédéric Haldimand est né le 11 août 1718. Mercenaire au service de l’Angleterre, il s’illustra lors de la guerre de Sept Ans (1756-1763), puis de la guerre d’indépendance des Etats-Unis (1775-1783). En 1777, en séjour à Yverdon, il planifie et débute la construction du château de Champ-Pittet et d’un hôtel particulier au n°4 de la rue du Lac. Mais, nommé gouverneur général du Canada et commandant en chef des troupes anglaises, il devra repartir outre-Atlantique. En 1786, il se démet de ses charges et quitte définitivement le Canada. Il fera par la suite divers allers et retours entre Londres et Yverdon. Le 19 mai 1788, le roi Georges III l’ordonne Chevalier de l’Ordre du Bain, une stalle lui est dès lors réservée à l’Abbaye de Westminster. Il décède à Yverdon le 5 juin 1791, avant la fin des travaux de construction et d’aménagement de ses résidences. Sa volumineuse correspondance écrite de 1758 à 1785, dite «Collection Haldimand», se trouve à la British Library.

Que s’est-il passé pour Champ-Pittet après le décès du général Haldimand?

Plusieurs héritiers et acheteurs ont successivement été les heureux propriétaires de Champ-Pittet jusqu’en 1979, date à laquelle Pro Natura, «Ligue suisse pour la protection de la nature» à l’époque, et sa section vaudoise acquièrent le domaine. Le but de cet achat était d'y développer un centre destiné à sensibiliser le public à la protection de la nature et de la Grande Cariçaie en particulier. Après plusieurs années de travaux et de rénovations, le centre a été inauguré en 1985. A ce jour, il a accueilli quelque 400'000 visiteurs dans son bâtiment et plus d'un million et demi sur son domaine extérieur.

Le château de Champ-Pittet était accompagné de plusieurs dépendances, dont une ferme, située à l’emplacement de l’actuel jardin des sentiments. Le pont de grange a d’ailleurs été conservé. Notre jardin des Délices abritait le potager du domaine, que nous utilisons aujourd’hui encore pour fournir fruits et légumes à notre restaurant.

Cela pourrait aussi vous intéresser

Pour les familles et les classes

En prenant une entrée pour le Centre (gratuit pour…

Article

Les jardins

Trois jardins vous invitent à découvrir les espèces…

Article